Equipe +Daria 1 / 10
croquis 2 / 10
jardin sous la neige 3 / 10
Panorama rouge public 4 / 10
Banc abîme 5 / 10
Land art 6 / 10
Télé 7 / 10
Les buttes rouges 8 / 10
Voir Rouge à St Petersbourg 2 9 / 10
Voir Rouge à Saint Petersbourg 1 10 / 10

Equipe +Daria

Voir Rouge à Saint-Petersbourg

Maïakovski .mp3 ]

Monochrome. Rouge intense. Relief. Ces trois mots résument notre intention. Pour le Festival International des jardins à Chaumont sur Loire, nous disposions d’une parcelle close de 235m2. Nous y avons inscrit un micro paysage de collines, où tout était rouge : fleurs, sol, pierres. Le visiteur y découvrait des dispositifs vidéo et picturaux miniatures, qui soulignaient le thème : notre environnement (nature + société) mérite toute notre vigilance.
Le rouge, symbole originel d’attention, de passion, de vie. C’est ce même thème que nous adaptons.
Dans le Parc du Musée Russe, la parcelle est ouverte, libre, dans un espace majestueux de pelouse et d’arbres, bordant la Moïka et proche du Pavillon Rossi.
Nous y faisons venir huit impacts rouges : huit buttes de taille et de hauteur différentes, (la plus vaste, une forme arrondie de 7mX 5m, hauteur 1, 50m, la plus petite, 2,00m de diamètre x 1,00 de hauteur)
Les buttes sont groupées auprès des arbres. Elles semblent l’émergence continue d’une vie cachée dans la terre, une veine montagneuse, un relief dans ce paysage d’horizontales.
L’une d’elles engloutit la base d’un tronc. L’autre s’approche du banc (peint en rouge) et l’enrobe en partie comme une vague vivante. Assis sur le banc, le visiteur entend un dispositif sonore intime qui s’est mis en marche à son approche: un mélange de voix et de sons, passant du russe au français, des bribes d’un poème sur le thème de « l’attente » de Maïakovski * (intervention d’un sound designer français). Une palpitation.
L’installation enjambe l’allée pour se diriger vers la berge de la Moïka, avec ses derniers impacts rouges.

  • Type: Paysage
  • État: Réalisé
  • Année: 2010
  • Ville: Saint Petersbourg
  • Client: Musée russe
  • Superficie: 300 m²
  • Équipe: Patrice Gobert, Pascal Montel, Marie-Christine Loriers, Béatrice Tollu