Les buttes en mai 1 / 9
Buttes et vignes 2 / 9
Débord de parcelle 3 / 9
Buttes et gabions 4 / 9
Plan 5 / 9
Vue 1 6 / 9
Vue 2 7 / 9
Danse guerrière et code barbare 8 / 9
Sexe, passion et cylindre en ligne 9 / 9

Les buttes en mai

Voir Rouge à Bingen

Monochrome. Rouge intense. Relief. Pour le Festival des Jardins de Chaumont-sur-Loire, nous avons imaginé un microcosme rouge. Un paysage monochrome intense de buttes fleuries, ponctué de dispositifs visuels tels des dioramas dans des boîtes vitrées. L’ensemble exprime les symboliques de la couleur rouge – l’attention, la passion, le pouvoir, l’alerte environnementale… A Bingen, nous « exportons » ce concept et le mettons en scène autrement. Nous tenons à la dimension contextuelle. Invitées dans le parc Michel à Saint-Petersbourg en été 2010, les buttes se sont étirées en grandes émergences rouges dévorant la base des arbres, une bande son disait un montage en russe et français d’un texte de Maïakovski. A Bingen, la parcelle carrée est un artefact qui nous incite à « extraire » notre jardin, à le cadrer telle une icône contemporaine : un carré rouge sur fond noir. Dans les buttes d’étranges scénettes…. L’idée: alerte environnementale, phobies sécuritaires, exploitation brutale de la nature… mais rien n’est perdu, car la vie est là, dans l’éclat des végétaux.

  • Type: paysage
  • État: réalisé
  • Année: 2011
  • Ville: Bingen
  • Client: Ville de Bingen
  • Superficie: 300
  • Équipe: patrice GOBERT, Pascal Montel, Marie-Christine Loriers, Béatrice Tollu