vue depuis Clichy résidence Olympe 1 / 7
vue depuis l'entrée du centre 2 / 7
vue depuis le rond-point d'accès 3 / 7
vue depuis le périphérique Nord 4 / 7
vue depuis le périphérique Sud 5 / 7
Vue depuis le cœur d'îlot 6 / 7
Vue aérienne 7 / 7

vue depuis Clichy résidence Olympe

Recyclage au bord du périph'

Note de synthèse architecturale et paysagère
Le centre de tri de Paris Batignolles valorisera chaque année 37 000 tonnes de déchets provenant des communes et arrondissements parisiens voisins.
La situation de ce nécessaire équipement lui confère un statut urbain particulier. En effet, il est situé au cœur d’un quartier actif et ambitieux au point de vue de la conception urbaine et environnementale ; il voisinera avec la Cité Judiciaire (TGI et DRPJ) aujourd’hui en chantier .
Dans ce contexte très motivant, les enjeux sont à la fois urbains, techniques et environnementaux.
L’architecture y répond par une volumétrie en douceur, avec une superposition des fonctions (industrielle, tertiaire) qui permet, outre un fonctionnement efficace, de gérer les séquences de perceptions – au niveau de l’ambiance de la rue, ou de plus loin, du train, du périphérique, des immeubles en hauteur (le TGI).
Une palette de matières naturelles (mur planté, bois, béton), un accompagnement végétal (façade, socle, micro jardin sur rue, serre bioclimatique, toiture plantée) et des capteurs photovoltaïques en toiture affinent le propos de sobriété énergétique.

  • Type: industriel
  • État: Concours
  • Année: 2015
  • Ville: Paris
  • Client: Syctom
  • Superficie: 23 314
  • Budget: 55 000 000
  • Équipe: P.Gobert Architecte & associés, Inddigo, Terrabilis, Chantiers Modernes, Ebhys, Sita IDF